29.7.13

un repas d'été

Cela faisait trop longtemps que je n'avais pas partagé mes essais culinaires... Ce n'est pas parce que je ne cuisine plus, hein, rassurez-vous! Mais le temps a filé trop vite!

Alors pour vous (re-)mettre en appétit, voici un menu de saison (l'été - qu'ici nous sommes ravis, d'enfin, accueillir).
Bien sûr, rien ne vaut une bonne compagnie pour partager  un bon repas, un vent tout léger pour rafraîchir l'atmosphère en début de soirée, des lucioles qui reflètent les étoiles au moment du café...

Pour l'apéro, j'ai fait des maki sushis à la mangue et au foie de morue, servis avec du wasabi et du tamari. Je ne dis pas tout de suite que les sushis contiennent du foie de morue, y en a qui ont des mauvais souvenirs de traitement anti-grippe aux relents un peu trop marins et qui, pourtant, adooooorent ces sushis. Mais comme les souvenirs, et les a priori peuvent être tenaces...!
Et en amuse-bouche, un flan de tomate au basilic et au piment d'espelette.
A servir bien froid!
 Moi qui adore la tomate, ce petit flan était parfait.
Je vous donne la recette:
Mélanger 100g de pulpe de tomate avec 40-50g de concentré de tomates. Vous pouvez ajouter 1/4 càc de bicarbonate s'il y a des estomacs sensibles à l'acidité des pommes d'or! Ensuite, on ajoute 2 oeufs, 5 càs de lait (au choix - le mien fût végétal), une bonne càc de piment d'espelette, du sel et du basilic ciselé.
J'en ai cuit une cuillérée pour tester l'assaisonnement.
Ensuite on verse l'appareil dans des bols/raviers/ramequins et on cuit 10 minutes à 200°C. 
Si les portions sont plus généreuses (après tout, pour moi, il ne s'agissait que de bouchées), allonger le temps de cuisson.
Laisser refroidir et réserver au frigo au moins 3 heures.

Pour accompagner le repas, j'ai fait un pain en cocotte en suivant ma recette classique et en y ajoutant une belle dose de beurre. La cocotte étant un peu grande, le pain s'est étalé et nous avons eu une belle croûte dorée et un résultat qui m'a fait penser au ciabatta de mon enfance (qui devaient sûrement contenir de l'huile d'olive à la place du beurre).

En entrée, une tarte tatin aux aubergines et tomates confites avec une maquée parfumée au miel et au thym. La pâte était brisée et parfumée de parmesan.
Les aubergines prêtent à confire!
Et le résultat:


En plat, j'ai francisé une recette japonisante que je réalise régulièrement avec du saumon. Pour changer, je me suis attaquée au lieu noir. Cuit à basse température avec une couverture au miso blanc et au saké, je l'ai posé sur des morceaux de feuilles de riz enroulées, de pois mange-tout blanchis à l'anglaise et émincés. J'ai arrosé le tout d'un bouillon dashi kombu maison et parsemé le tout de jeunes oignons, de basilic frais et de piment d'espelette. A manger à la cuillère en emportant du bouillon avec le poisson. Alors, le miso sale le bouillon et la combinaison est délicieuse.

Pour le dessert, un curd mangue/passion pour un peu d'acidité, une crème de menthe pour la fraîcheur... 
 ... et accompagné de biscuits sablés à la noix de coco!
Avec ça, des bulles à l'apéro, du vin blanc de Loire ou du Languedoc, du café, du thé ou une tisane.
Cela faisait longtemps que je n'avais pas mis les petits plats dans les grands et je me suis bien amusée!

J'espère que votre été est gourmand et parfumé!