24.10.12

voyager en cuisinant

Attachez votre ceinture, décollage imminent!
Dans la collection des petits plats de Marabout, les petits derniers nous emmènent en voyage!
Les jours froids reviennent, on annonce de la neige pour ce week-end (heureusement on passe à l'heure d'hiver!), du coup j'ai approfondi "Un apéro à Cuba" du Havanita Café.
Les recettes de cocktails sentent bon le soleil. Les astuces sont idéals pour les débutants. On ne peut, évidemment, pas passer à côté du mojito, du daiquiri et du cuba libre mais la liste ne s'arrête pas là et promet des soirées rythmées!
Heureusement il y a aussi quelques recettes de bouchées à déguster entre les verres.
Le millefeuilles de crabe à la mangue ferait une magnifique entrée et toutes les recettes de poisson sont tentantes: acras de morue, boulettes de maquereau, ceviche de dorade... Ah, on partirait bien en vacances...

Si vous voulez changer de pays, il ne faut pas aller loin:
Les 28 recettes made in usa utilise tous les produits super US qui restent, pour la plupart, "exotiques" chez nous!

Et pour ceux qui mangent des guimauves à la Saint-Nicolas (ou à la Noël mais moi je n'attendrai pas jusque là), voici un voyage sucré et moelleux:
Les recettes sont étonnantes! J'avoue que j'ignorais qu'on puisse donner tant de goûts différents à une guimauve!


15.10.12

velouté de panais, miso et sirop d'érable - une recette de Trish Deseine

 Trish Deseine a sorti un nouveau livre. Il est beau et il sent bon! La mise en page est semblable à celle du livre "Noma" de René Redzepi (pour ceux qui ne le savent pas, René Redzepi est le nouveau n°1 du top 50 des meilleurs restos du monde - enfin d'après ceux qui font cette liste!). Il y a une chouette intro avec une liste de bons ingrédients à avoir sous la main puis des photos de plus ou moins petites cuisines et ensuite toutes les photos des plats pour finir par les recettes sur papier mat, couleur kraft.
 J'ai toujours eu un penchant pour les livres de Trish Deseine et pour ceux de Donna Hay, pas étonnant donc qu'elles aient collaboré! Mais la cuisine de Trish Deseine a quelque chose de plus familier (c'est logique, Trish est irlandais et elle habite Paris) alors que la cuisine de Donna Hay est plus exotique (elle est en Australie).

Comme il fait froid, j'ai décidé de tester la recette de velouté de panais au miso et sirop d'érable.
C'est une soupe hyper facile à faire, vraiment parfumée et savoureuse, qui réchauffe et satisfait. En même temps elle est chic!
Le mélange de miso rouge et de sirop d'érable est délicieux, proche de la sauce hoisin qui accompagne souvent les rouleaux de printemps. Mais c'est une version saine de cette sauce! J'ai omis la crème qui n'apporte rien, à mon sens. Au contraire, la crème aplanit les goûts. De plus, le velouté de panais est crémeux en soi.
 Pour 6 personnes:
750g de panais lavés et épluchés
1 litre de bouillon de volaille maison (ou de l'eau)
sel, poivre
3 càs de miso rouge
2 càs de sirop d'érable
Couper les panais en morceaux.
Faire bouillire le bouillon et y ajouter les panais. Les cuire une vingtaine de minutes jusqu'à ce qu'ils soient bien tendres.
Mixer pour obtenir un velouté épais et homogène.
Mélanger le miso et le sirop d'érable pour bien diluer les 2.
Répartir ce mélange dans chaque bol sans trop mélanger pour y faire un joli dessin et déguster bien chaud!

3.10.12

un whoopie schtroumpf et un livre de pâtisserie

 Si vous débutez en pâtisserie ou si vous désirez convaincre votre amoureux/se de se mettre à vous préparer des douceurs, voici un livre sympa à s'offrir ou à offrir avec des recettes plutôt classiques, illustrées et divisées par étape. Les chapitres sont divisés comme suit:
-biscuits classiques (sablés, langues de chat, tuiles...)
-tea time (avec des recettes de cake en tout genre mais aussi quelques bouchées incontournables comme madeleine et financier)
-tartes (bon là, je crois qu'il n'y a pas besoin de description)
-terroir (un bon chapitre franco-français avec les recettes de la fouace, des bugnes, du kouglof, le far... enfin, vous voyez le topo)
-ailleurs (avec les spéculoos (ehehe), le cheesecake, le baklava... des recettes pour voyager quoi!)
Le livre est réalisé par Florence Edelmann et est édité chez Marabout. Il s'appelle (au cas où vous avez loupé la photo) "la pâtisserie maison pas à pas".

Alors, finalement, qu'est-ce que j'ai décidé de tester ?
La recette de whoopie qui est en couverture! Mais comme je n'avais ni colorant rose, ni sirop de fraise, j'ai transformé la recette de whoopie à la fraise en whoopie schtroumpf (comme vous l'avez compris, j'avais du colorant bleu!)
 Pour 40 whoopies:
250g farine
5g de levure chimique
2,5g de bicarbonate de soude
100g de beurre
125g de sucre
2 pincées de sel
1 oeuf
10cl de lait entier
200g de chocolat blanc
5cl de crème
2 càs de sirop de violette (ou de fraise)
2 gouttes de colorant bleu (ou rouge)

1/.Façonner
Préchauffer le four à 180°C.
Habiller 2 plaques de cuisson avec du papier sulfurisé.
Tamiser la farine, la levure chimique et le bicarbonate.
Battre le beurre pour qu'il devienne pommade et ajouter le sucre et le sel.
Tout en fouettant, ajouter l'oeuf et le lait.
Incorporer la farine sans trop travailler.
Mettre la pâte dans une poche à douille et déposer de petits tas de pâte espacés sur les plaques de cuisson (environ 20 biscuits par plaque).
Enfourner 8 à 10 minutes.

2/. Garnir
Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie.
Faire bouillir la crème et la verser en 3 fois sur le chocolat tout en mélangeant bien. Ajouter le sirop et le colorant. Mélanger et réserver 1 heure au frigo en remuant de temps en temps.

3/. Assembler
Avec une cuillère ou une poche à douille, poser la garniture au centre d'un des biscuits et poser un deuxième par dessus en le tournant pour que la crème s'étale sur tout le diamètre.
Et voilà le whoopie!
Ca se garde au frigo si on ne les mange pas rapidement!
J'ai fait fi du sucre vanillé de la recette originale parce que 125g de sucre ET du chocolat blanc ET du sirop, ça me paraît sucré assez. Le goût du sirop de violette ne ressort pas du tout dans mon mélange mais, euh, c'est très bon comme ça! Ca se laisse manger comme on dit! Je trouve la couleur bleu très fifties.
Le biscuit seul a un goût particulier, il est moelleux, et il se laisse manger tel quel aussi. 

Dans la même collection, j'ai aussi "cuisiner coréen pas à pas", que je me réjouis de découvrir et de tester... A partager bientôt sur la toile!