17.12.12

terrine au canard, porto et pistaches

Oui, oui, je sais, le temps passe trop vite et je n'en ai pas trouvé pour ajouter une nouvelle recette avant ce soir.
Alors, j'ai décidé de vous délivrer la recette de terrine au canard, porto et pistaches qui a fait mon bonheur ce week-end et ce midi puisqu'il en restait.
Elle est parfumée et bonnifie avec le temps (comme toute bonne terrine qui se respecte). En plus elle est super simple à réaliser!

1 magret ou filet de canard sans la peau
2 gousses d'ail pelées
1/4 + 1/4 càc de thym séché
120ml de porto rouge (et un petit verre pour la cuisinière!)
1kg de haché porc et veau
15 fines tranches de jambon cru italien 
100g de pancetta émincée
90g de pistaches décortiquées non salées
sel, poivre

Faire mariner le magret/filet de canard avec la moitié du porto, une gousse d'ail coupée en deux et 1/4 càc de thym, au frigo, pendant 2 heures au moins.
Egoutter le magret et réserver la marinade.

Préchauffer le four à 180°C.
Si vous avez un hachoir à viande, je vous conseille d'en profiter, vous obtiendrez un magnifique résultat, avec une texture moins fine et une viande que vous aurez choisie.
Quoiqu'il en soit, mélanger le haché avec 1 gousse d'ail émincée, 1/4 càc de thym, l'autre moitié du porto (et à votre santé!), la marinade du canard, la pancetta émincée, les pistaches, du sel et du poivre. Bien tout mélanger.
Ne salez pas trop puisque la pancetta l'est déjà. Pour vérifier l'assaisonnement, il faut cuire un petit bout du mélange et goutter. Rectifier en fonction.

Chemiser la terrine avec le jambon cru et laisser les tranches dépasser de chaque côté de la terrine afin de pouvoir les refermer. Tasser la moitié du haché dans la terrine. Couper le magret pour pouvoir en couvrir le haché sur toute la longueur de la terrine et couvrir avec le reste de haché. Refermer les tranches de jambon par dessus.
Mettre le couvercle et enfourner la terrine dans un bain-marie (placer la terrine dans une lèche-frite assez profonde et remplir d'eau pour atteindre, environ, la moitié de la hauteur de la terrine.
Laisser cuire 1h30.

Laisser refroidir avant de mettre au frigo au moins une nuit avant de déguster avec un autre petit verre de porto, du pain aux noisettes bien frais, devant un feu ouvert et entouré d'amis bienveillants et plein d'humour!

Comme je ne pense pas pouvoir revenir avant l'an prochain, je vous souhaite à toutes et tous, des fêtes délicieuses et gourmandes et une année 2013 pleine de bonheurs parfumés, savoureux et partagés!

6.12.12

petits cakes à la framboise

 Ces petits gâteaux à la framboise sont moelleux et doux et peuvent être réalisés avec des framboises décongelées. Si c'est le cas, faites-les décongeler une par une sur du papier absorbant afin que l'excès de liquide sorte et que les framboises gardent leur forme.

Pour les cakes:
125g de farine semi-complète
1/2 càc de bicarbonate
1 pincée de fleur de sel
100g de beurre doux
50g de sucre muscovado ou rapadura
1 oeuf
1/4 càc d'extrait naturel de vanille ou les grains d'1/4 de gousse
80g de crème épaisse
170g de framboises

Allumer le four à 180°C.
Dans un bol, mélanger la farine avec le sel et le bicarbonate.
Dans un autre bol, fouetter le beurre avec le sucre jusqu'à ce que le mélange soit mousseux.
Ajouter l'oeuf et la vanille tout en mélangeant.
Incorporer la crème épaisse puis les framboises.
Incorporer la farine sans trop mélanger et répartir dans des moules à muffins.
Vous pouvez utiliser des petites caissettes de papier pour faciliter le démoulage et pour la présentation.
Enfourner et cuire 20 minutes.
Laisser bien refroidir sur une grille à pâtisserie.

Le glaçage:
120g de fromage frais à température ambiante
50g de beurre doux à température ambiante
100g de sucre muscovado ou rapadura
1/2 càc d'extrait naturel de vanille ou les graines d'1/2 gousse

Fouetter tous les ingrédients pour obtenir une crème homogène et aérée.

Répartir un peu du glaçage sur chacun des petits cakes et décorer de framboises entières.

26.11.12

My Name is Burger, Ham Burger!

 Ma belle-soeur et moi partageons de nombreuses passions: tout ce qui est japonais (restos, recettes, thés, vaisselles,...), la série télé Merlin, le lemon curd et... le hamburger!

Donc, aujourd'hui, je lui rends un petit hommage en reparlant de ce plat qui va à tout le monde.
Quand j'organise un repas burger, je sais que chacun y trouvera son compte puisque chacun décorera son "bun" à sa mode. C'est un peu comme les tortillas/wraps ou les soirées pizzas, thèmes parfaits quand on a des invités difficiles ou dont on ne connait pas les goûts.
Et puis, comme on mange avec les doigts, ça fait moins de vaisselle et l'ambiance est, tout de suite, plus détendue!

Moi j'aime mon burger saignant, avec du lard fumé croustillant, des oignons bien dorés, du gouda de chèvre et du ketchup. Classique, quoi! Mais bon, en même temps, un bon poulet pané... ou un burger de pois chiches... aargh! 

Si vous voulez retrouver ma recette de "buns" ou pains à burger, c'est par ici:
pain pour hamburger maison
Si vous voulez retrouver ma recette de ketchup maison, c'est par là:
 Si vous voulez trouver des inspirations particulièrement gourmandes:
 Ce livre est une compilation des recettes de Blend, un bar à burgers parisiens que, au vu des photos du livre, j'essaierai lors de mon prochain voyage. Les burgers sont photographiés en coupe et la viande (ou même les hachés végétariens) sont juteux, la salade croquante, la sauce parfumée!
Le livre est édité en hors-collection chez Marabout.

Tout aussi inspirant et chez le même éditeur, écrit par Sandra Mahut:
Quand on aime, on ne se lasse pas!

Et pour les végétariens, végétaliens, les lundis sans viande, les amis de animaux, et les gourmands qui veulent bien tester de nouvelles recettes:
Oui, bon, il est en anglais, mais ça vous fera une bonne leçon!
Il y a tellement de combinaisons possibles que c'est difficile de choisir par laquelle commencer!
Ce livre s'appelle donc "The Best Veggie Burgers on the Planet" par Joni Marie Newman aux éditions Fair Winds.

Sur ce, bon appétit!

12.11.12

décorer ses biscuits

 Si vous avez manqué l'atelier de biscuits samedi passé ou si vous étiez là mais voulez aller plus loin, voici un livre avec des idées créatives pour décorer vos biscuits!
Rien de mieux que d'offrir des biscuits maison quand on est invité quelque part.
Dans ce livre, vous trouverez des recettes de base de biscuits mais ce qui est surtout intéressant, ce sont les recettes de glaçages, les techniques expliquées et les idées de formes à réaliser soi-même!
Le livre s'appelle "mon atelier de biscuits décorés", édité chez Marabout et écrit par Harriet Hastings & Sarah Moore (reines du biscuits aux Etats-Unis).
La saison des cadeaux, des repas familiaux, de bureau, entre amis commence... Alors, pour une fois, au lieu d'offrir des fleurs (périssables), offrez des biscuits (tellement jolis)!

tarte au flan (à servir avec un bon thé japonais!)

Une bonne tarte au flan, faite maison; je trouve qu'il n'y a rien de mieux au retour d'une marche automnale. On a respiré l'air frais et humide des bois et prairies prêtes au repos de l'hiver. On a foulé des tapis de feuilles mortes, évité les flaques et empli les narines de parfums de champignons, de mousse, de noisettes. Sans parler de la beauté des couleurs qui habillent les collines...

La recette de la pâte à tarte a déjà été postée précédemment (elle me vient du livre de Maggie Beer: "Maggie's Harvest"). Elle est riche et délicieuse salée ou sucrée.
En plus elle s'adapte parfaitement au recette sans gluten.

250g de farine (j'ai choisi la farine de sarrasin)
200g de beurre en cubes
125 ml de crème épaisse
1 pincée de sel

Mélanger la farine, le sel et le beurre avec un pastry blender ou avec une fourchette jusqu’à ce que le mélange soit sableux. Ajouter la crème et mélanger jusqu’à ce qu’il soit possible de former une boule. L’emballer dans un film plastique et réfrigérer 15 à 20 minutes.
Etaler la pâte et foncer 2 moules de 24 cm de diamètre (vous pouvez surgeler un des deux fonds). Réfrigérer à nouveau une vingtaine de minutes.
Préchauffer le four à 200°C.
Trouer la pâte avec une fourchette et couvrir de papier sulfurisé. Poser un poids (des billes en céramique, du riz, des haricots secs, du sel) sur le papier et enfourner 15 minutes.
Retirer le poids et le papier et renfourner pour 5 minutes.

Pour la garniture au flan et bien c'est la recette du flan (!) - pour 1 tarte:
250ml de crème (soit de la crème entière crue, soit dans la crème végétale: avoine, amande, coco,...)
2 œufs
½ gousse de vanille grattée
2 càs de sirop d’érable
Je sucre très peu le flan parce que ce goûter est suffisamment riche. Pas besoin de rajouter du sucre pour se sentir satisfait!

Je sers cette tarte avec un thé bien chaud, plutôt un thé vert japonais (le kukicha fonctionne très bien mais un bancha ou un sencha équilibreraient encore mieux le côté crémeux de cette tarte).

A quand la prochaine promenade au grand air?

2.11.12

Blini de sarrasin au saumon fumé

Les blinis:
1 tasse de farine de sarrasin
1 tasse d'eau
1 pincée de fleur de sel
2 càs d'algues du pêcheur
Mélanger tous les ingrédients et cuire à la poêle avec un peu de beurre.

Le tartare de saumon fumé:
1 bloc de saumon fumé (environ 150g)
1 bâton de citronnelle
1 jeune oignon 
1 càs de vinaigre de riz
menthe fraîche (2-3 branches)
Couper le bloc de saumon en petits cubes pour obtenir un tartare.
Emincer la citronnelle, le jeune oignon et la menthe.
Mélanger le saumon, la citronnelle, le jeune oignon, la menthe et le vinaigre de riz.

Poser une quenelle de tartare de saumon sur le blini et décorer d'une petite feuille de menthe.

Vite fait, bien fait pour un apéro chic!
La menthe et la citronnelle donne un peu de fraîcheur au saumon tandis que le côté "terrien" du blini relève la texture moelleuse du poisson. C'est à la fois frais et nourrissant, léger et riche en saveurs.

24.10.12

voyager en cuisinant

Attachez votre ceinture, décollage imminent!
Dans la collection des petits plats de Marabout, les petits derniers nous emmènent en voyage!
Les jours froids reviennent, on annonce de la neige pour ce week-end (heureusement on passe à l'heure d'hiver!), du coup j'ai approfondi "Un apéro à Cuba" du Havanita Café.
Les recettes de cocktails sentent bon le soleil. Les astuces sont idéals pour les débutants. On ne peut, évidemment, pas passer à côté du mojito, du daiquiri et du cuba libre mais la liste ne s'arrête pas là et promet des soirées rythmées!
Heureusement il y a aussi quelques recettes de bouchées à déguster entre les verres.
Le millefeuilles de crabe à la mangue ferait une magnifique entrée et toutes les recettes de poisson sont tentantes: acras de morue, boulettes de maquereau, ceviche de dorade... Ah, on partirait bien en vacances...

Si vous voulez changer de pays, il ne faut pas aller loin:
Les 28 recettes made in usa utilise tous les produits super US qui restent, pour la plupart, "exotiques" chez nous!

Et pour ceux qui mangent des guimauves à la Saint-Nicolas (ou à la Noël mais moi je n'attendrai pas jusque là), voici un voyage sucré et moelleux:
Les recettes sont étonnantes! J'avoue que j'ignorais qu'on puisse donner tant de goûts différents à une guimauve!


15.10.12

velouté de panais, miso et sirop d'érable - une recette de Trish Deseine

 Trish Deseine a sorti un nouveau livre. Il est beau et il sent bon! La mise en page est semblable à celle du livre "Noma" de René Redzepi (pour ceux qui ne le savent pas, René Redzepi est le nouveau n°1 du top 50 des meilleurs restos du monde - enfin d'après ceux qui font cette liste!). Il y a une chouette intro avec une liste de bons ingrédients à avoir sous la main puis des photos de plus ou moins petites cuisines et ensuite toutes les photos des plats pour finir par les recettes sur papier mat, couleur kraft.
 J'ai toujours eu un penchant pour les livres de Trish Deseine et pour ceux de Donna Hay, pas étonnant donc qu'elles aient collaboré! Mais la cuisine de Trish Deseine a quelque chose de plus familier (c'est logique, Trish est irlandais et elle habite Paris) alors que la cuisine de Donna Hay est plus exotique (elle est en Australie).

Comme il fait froid, j'ai décidé de tester la recette de velouté de panais au miso et sirop d'érable.
C'est une soupe hyper facile à faire, vraiment parfumée et savoureuse, qui réchauffe et satisfait. En même temps elle est chic!
Le mélange de miso rouge et de sirop d'érable est délicieux, proche de la sauce hoisin qui accompagne souvent les rouleaux de printemps. Mais c'est une version saine de cette sauce! J'ai omis la crème qui n'apporte rien, à mon sens. Au contraire, la crème aplanit les goûts. De plus, le velouté de panais est crémeux en soi.
 Pour 6 personnes:
750g de panais lavés et épluchés
1 litre de bouillon de volaille maison (ou de l'eau)
sel, poivre
3 càs de miso rouge
2 càs de sirop d'érable
Couper les panais en morceaux.
Faire bouillire le bouillon et y ajouter les panais. Les cuire une vingtaine de minutes jusqu'à ce qu'ils soient bien tendres.
Mixer pour obtenir un velouté épais et homogène.
Mélanger le miso et le sirop d'érable pour bien diluer les 2.
Répartir ce mélange dans chaque bol sans trop mélanger pour y faire un joli dessin et déguster bien chaud!

3.10.12

un whoopie schtroumpf et un livre de pâtisserie

 Si vous débutez en pâtisserie ou si vous désirez convaincre votre amoureux/se de se mettre à vous préparer des douceurs, voici un livre sympa à s'offrir ou à offrir avec des recettes plutôt classiques, illustrées et divisées par étape. Les chapitres sont divisés comme suit:
-biscuits classiques (sablés, langues de chat, tuiles...)
-tea time (avec des recettes de cake en tout genre mais aussi quelques bouchées incontournables comme madeleine et financier)
-tartes (bon là, je crois qu'il n'y a pas besoin de description)
-terroir (un bon chapitre franco-français avec les recettes de la fouace, des bugnes, du kouglof, le far... enfin, vous voyez le topo)
-ailleurs (avec les spéculoos (ehehe), le cheesecake, le baklava... des recettes pour voyager quoi!)
Le livre est réalisé par Florence Edelmann et est édité chez Marabout. Il s'appelle (au cas où vous avez loupé la photo) "la pâtisserie maison pas à pas".

Alors, finalement, qu'est-ce que j'ai décidé de tester ?
La recette de whoopie qui est en couverture! Mais comme je n'avais ni colorant rose, ni sirop de fraise, j'ai transformé la recette de whoopie à la fraise en whoopie schtroumpf (comme vous l'avez compris, j'avais du colorant bleu!)
 Pour 40 whoopies:
250g farine
5g de levure chimique
2,5g de bicarbonate de soude
100g de beurre
125g de sucre
2 pincées de sel
1 oeuf
10cl de lait entier
200g de chocolat blanc
5cl de crème
2 càs de sirop de violette (ou de fraise)
2 gouttes de colorant bleu (ou rouge)

1/.Façonner
Préchauffer le four à 180°C.
Habiller 2 plaques de cuisson avec du papier sulfurisé.
Tamiser la farine, la levure chimique et le bicarbonate.
Battre le beurre pour qu'il devienne pommade et ajouter le sucre et le sel.
Tout en fouettant, ajouter l'oeuf et le lait.
Incorporer la farine sans trop travailler.
Mettre la pâte dans une poche à douille et déposer de petits tas de pâte espacés sur les plaques de cuisson (environ 20 biscuits par plaque).
Enfourner 8 à 10 minutes.

2/. Garnir
Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie.
Faire bouillir la crème et la verser en 3 fois sur le chocolat tout en mélangeant bien. Ajouter le sirop et le colorant. Mélanger et réserver 1 heure au frigo en remuant de temps en temps.

3/. Assembler
Avec une cuillère ou une poche à douille, poser la garniture au centre d'un des biscuits et poser un deuxième par dessus en le tournant pour que la crème s'étale sur tout le diamètre.
Et voilà le whoopie!
Ca se garde au frigo si on ne les mange pas rapidement!
J'ai fait fi du sucre vanillé de la recette originale parce que 125g de sucre ET du chocolat blanc ET du sirop, ça me paraît sucré assez. Le goût du sirop de violette ne ressort pas du tout dans mon mélange mais, euh, c'est très bon comme ça! Ca se laisse manger comme on dit! Je trouve la couleur bleu très fifties.
Le biscuit seul a un goût particulier, il est moelleux, et il se laisse manger tel quel aussi. 

Dans la même collection, j'ai aussi "cuisiner coréen pas à pas", que je me réjouis de découvrir et de tester... A partager bientôt sur la toile!

25.9.12

c'est pas parce qu'on est chef qu'on ne fait pas la vaisselle

Et voici la preuve qu'un bon chef n'est pas dispensé de vaisselle !
Ce samedi 22/09/2012, nous avons réalisé et dégusté:
Foie gras au poivre de Sechuan et déclinaison d'ananas
 Nous avons revisité la tomate crevette: pour faire de belles assiettes avec des éléments délicats, la pince à épiler est indispensable!



Et le dessert était tout mangé avant les photos: carottes à la citronnelle et sorbet violette

24.9.12

on apprend toujours

Ce n'est pas parce qu'on est chef qu'on n'a plus rien à apprendre!
Samedi dernier, j'ai suivi l'atelier animé par Sang Hoon Degeimbre dans son futur nouveau lieu.
Nous sommes allés cueillir légumes, fleurs et aromates dans le magnifique potager. La serre en bois sur deux étages est superbe!

L'ambiance était bonne, les ingrédients délicieux!
J'ai appris qu'on pouvait "attraper" des jaunes d'oeufs avec une bouteille en plastique, qu'on pouvait faire de la mayo sans jaune d'oeufs, que je dois faire pousser de la tagette quelque part parce que c'est une herbe délicieuse, qu'une réduction de carotte et de citronnelle c'est aussi bon en entrée qu'en dessert...

Comme vous le verrez sur les vidéos, j'ai suivi cela très sérieusement! 
Sur la première, nous avions revisité la tomate crevette avec des tomates de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Il fallait mettre les crevettes une par une dans chaque assiette, des fleurs, des pétales, des herbes... En fait pour que ça ait l'air d'un joli et appétissant fouilli, ça demande beaucoup plus de minutie et de patience que ça n'en a l'air.
Sur la 2ème vidéo, j'observe Karl (que certains ont vu à la télé) qui découpe de l'ananas séché pour décorer le foie gras. Foie gras + ananas = miam!

J'essaierai d'avoir les photos des plats finis!

le répertoire des saveurs: trouvez-lui une place sur votre table de nuit

Connaissez-vous le principe d'un thésaurus ?
Il s'agit de transformer des mots en idées et des idées en mots, de trouver l'expression exacte de ce que l'on veut dire, d'explorer les mots se rattachant à une idée...
Pour ceux qui aiment lire ou écrire, le thésaurus est un outil dans lequel il est facile de se perdre puisqu'un mot renvoit à une idée qui renvoit à d'autres mots et on peut ne plus s'arrêter.
Ici, "Le répertoire des saveurs", édité chez marabout, est basé sur le même principe. Les saveurs sont divisées en catégories: torréfiée, carnée, fromagère, terreuse, moutardée... En tout 16 catégories dans lesquelles se retrouvent des ingrédients. Chaque ingrédient est d'abord présenté puis associé à d'autres ingrédients avec recettes, anecdotes, commentaires amusés de l'auteur... A ce propos, l'auteur a une plume légère, drôle, pleine de bon sens. Les anecdotes sont savoureuses mais ne tirent pas en longueur. Bref on pourrait lire ce livre de bout en bout sans s'ennuyer!
C'est une mine d'inspiration pour qui aime cuisiner et un livre dans lequel pêcher, régulièrement, pour ouvrir nos horizons culinaires et gustatifs!
Si vous l'avez sur votre table de nuit, ouvrez au hasard et lisez une des combinaisons, ou deux, ou trois... Vous aurez sûrement des révélations en rêve à devoir réaliser, absolument, dès le lendemain!

Voici un petit exemple de voyage possible:
1ère catégorie : torréfiée
1 er ingrédient : chocolat
Niki Segnit (l'auteur du livre) propose, entre autre, les associations suivantes (avec plus ou moins de bonheur; finalement, chacun ses goûts!): abricot, amande, ananas, anis, avocat, banane, betterave, boudin noir, cacahuète, café, cannelle, cardamome... 
Sur ce, j'irais bien voir ce qu'elle raconte sur la cardamome se trouvant dans la catégorie agrume et associée à: vanille, safran, rose, poire, noix de coco, mangue, lard, graines de coriandre, gingembre, carotte...

Et ainsi de suite jusqu'à ce qu'on ait trop faim pour rester plus longtemps à lire et qu'il faille courir en cuisine préparer une petit quelque chose à grignoter, déguster, dévorer!

Un livre à offrir, à s'offir, à écorner, auquel retourner souvent!


10.9.12

une bonne brioche et les petits nouveaux de Marabout

 Je ne sais pas pourquoi mais la brioche est un met qui m'attire. Elle a quelque chose de rassurant, de parfumé, à la fois simple et compliquée. Elle gonfle, elle dore, elle est moelleuse. J'ai suivi la recette d'un nouveau livre publié chez Marabout: "un croissant à Paris" de Keda Black.
Avant de parler du livre, parlons de la brioche!
 500g de farine
1 càc de sel
2 càs de sucre
5 oeufs
25 ml de lait tiède
15g de levure de boulanger fraîche
250g beurre

Couper le beurre en petits morceaux.
Mélanger la levure au lait tiède.
Mélanger farine + sel + sucre et faire un creux au milieu où verser le lait et les oeufs.
Melanger pour former une pâte et ajouter le beurre petit à petit.
Pétrir 8 minutes à la main ou 3 au robot. 
Laisser reposer 2 heures couvert d'un film alimentaire.
Beurrer un moule à brioche (ou tout autre moule), y transvaser la pâte à brioche et laisser reposer 2 heures après avoir doré le dessus avec de l'oeuf battu.

Après le repos, redorer la brioche et enfourner dans un four préchauffé à 190°C. Laisser cuire 45 à 50 minutes. La lame d'un couteau doit sortir propre (si y a un peu de gras, c'est normal; si y a de la pâte qui colle sur la lame, c'est pô cuit!).
Laisser tiédir sur une grille et déguster avec:
-un bon beurre de ferme
-une confiture pas trop sucrée et un peu acide (framboise ou cassis)
-des rillettes d'oie, de canard, de sardines, ...
>Résultat ? recette facile à suivre, résultat convaincant!
 Le livre en question:
Le livre est chouettement illustré de dessins et de photos bien parisiens. Ce que j'ai particuliérement apprécié c'est que les résultats ressemblent à ce qu'on pourrait obtenir en réalisant les recettes à la maison et pas à des chef-d'oeuvres de boulanger-pâtissier ayant un matos de la mort qui tue et un savoir-faire acquis au fil des ans.
La prochaine fois, il faut que j'essaie les croissants!

Les autres petits nouveaux dans la collection 'Les Petits Plats Marabout' sont:
"Les Raviolis de Laura" écrit par Laura Zavan.
Après une petite histoire du ravioli et ces nombreux noms, place aux recettes multiples et variées, toutes plus alléchantes les unes que les autres... 
Mais Laura a aussi une excellente idée:
Au lieu de se battre seul(e) avec le laminoire pendant toute une journée puis de voir les raviolis enfournés en 2 minutes chrono sans sourciller, inviter vos amis à passer une soirée conviviale où tous mettent la main à la pâte (et se rendent compte du boulot accompli...). Moi, je suis pour! 
Après les soirées sushis, les soirées burgers, les soirées pizza... Voici les soirées raviolis!
Et si, avec ce livre, vous ne trouvez pas l'inspiration pour les farcir et les saucer, je ne sais pas ce qu'il vous faut!

 Et puis parce que la saison de ces légumes commencent:
"Topinambour, panais & cie" de Keda Black (incontournable)
Interchanger les légumes et les recettes! Il y en a pour tous les goûts: soupe, pot-au-feu, lasagne... Ce livre ne manque pas d'inspirer autour des légumes racines et autres courges. Lancez-vous, vous varierez vos menus sans vous casser les méninges!

7.9.12

petits pains aux flocons et aux noisettes

On peut décliner des pains de bien des façons... Ayant dans mes placards des restes de flocons à la limite de la date de péremption, j'ai décider de les ajouter à ma pâte à pain. Eh bien le résultat m'a convaincu.
Pendant que je pétrissais ma pâte, je grignotais des noisettes et j'ai ajouté le fond du sachet à la pâte. Deuxième bonne idée!

100g de flocons (j'ai mélangé des flocons de quinoa et de sarrasin)
400g de farine bio semi-complète
6g de fleur de sel
300ml d'eau tiède
1 sachet de levure sèche (11g)
1 poignée de noisettes

Diluer la levure dans l'eau tiède.
Mélanger les flocons avec la farine et le sel.
Ajouter le liquide à la farine et pétrir jusqu'à ce que la pâte se décolle des bords du bol. La pâte doit être élastique et souple. Ajouter les noisettes tout en pétrissant. Former une boule et laisser reposer couvert d'un essui/torchon humide pendant environ 2 heures (ou même toute une nuit).
Re-pétrir la pâte et former des petits pains. Inciser le dessus des petits pâtons et saupoudrer d'un peu de farine.
Je les ai disposer sur un grill en fonte que j'ai recouvert d'une cocotte en fonte mise à l'envers!
Enfourner dans le four froid et mettre le thermostat sur 240°C. Laisser cuire 40 minutes dans le bas du four.
Pour les 5 dernières minutes, enlever le couvercle, asperger les pains d'un peu d'eau et les placer dans le haut du four pour qu'ils dorent bien.
Les laisser refroidir sur une grille et déguster avec un bon beurre de ferme!

La croûte croustille (ouf!), les petites noisettes bien cachées sont des surprises agréables à la dégustation et le petit goût des flocons, subtiles mais présents, offre une profondeur à ces petits pains.
Et je ne me lasse pas du parfum de la cuisson!

Je trouve qu'il y a quelque chose d'apaisant à faire son pain soi-même, à sentir le pâton se former sous les doigts, à faire se développer l'élasticité de la pâte, à attendre que le pain monte, à le découvrir, une fois cuit, chaque fois tout autre. J'aime toquer sur le pain cuit pour entendre son bruit creux et sentir que la croûte est craquante.

 Rien n'est aussi simple puisqu'il ne faut pas tant d'ingrédients et pourtant, le pain demande de l'expérience. Pour le déguster, j'attends qu'il soit tiède et je me sens nourrie de sa mie. Rien à voir avec les pains fades trouvés au magasin et même souvent en boulangerie.


3.9.12

Journée Portes Ouvertes à The Little Gym de Namur

A l'occasion des journées Portes Ouvertes de The Little Gym à Namur, et en collaboration avec la maison Bazelaire (www.bazelaire.be)des ateliers culinaires seront proposés pour les parents d'enfants de 0 à 3 ans.
Les ateliers dureront 20 minutes entre 10h et 15h.
Les thèmes:
-la cuisine pour les bébés de 0 à 1 an
-la cuisine pour les enfants de 1 à 2 ans
-la cuisine pour les enfants de 2 à 3 ans

Pour les détails et les infos, ils arriveront bientôt sur le site:
http://www.thelittlegym.be/be-fr/namur/bienvenue
et sur celui du magasin Bazelaire: 
http://bazelaire.be/templates/cours_de_cuisine

cuisine vitalité chez Le Libraire Toqué

 Le samedi 22 septembre de 19 h à 22 h, venez cuisiner un menu vitalité:
Soupe crue aux légumes du marché et à l'avocat, julienne de carottes, crackers au sarrasin
Boeuf aux graines de fenouil et au romarin cuit à basse température, vapeur de légumes de saison, crème de champignons et d'amandes
Fruits marinés au gingembre et au citron vert, mousse de coco à la vanille

Toutes les infos sur http://www.lelibrairetoque.be/
 Si vous êtes fan de livres de cuisine, si vous faites trop vite le tour du rayon "recettes" de votre librairie locale, Le Libraire Toqué est l'endroit idéal où se perdre (même si c'est tout petit), où trouver l'inspiration, où dénicher la perle rare... Pour les débutants, les confirmés et les professionnels!

Cours de cuisine: la mise en conserve

J'oublie tout le temps d'annoncer les cours de cuisine et démonstrations à venir... Je commence aujourd'hui!

Ce samedi, un cours sur la mise en conserve où chacun repart avec ces petits pots!
Au menu:
pickles de concombre
chutney
confiture de tomates pimentées
tapenade

On dégustera le tout sur du bon pain frais fait maison et vous repartirez avec les petites astuces de la mise en conserve!

Toutes les infos sur:
www.bazelaire.be

Scampis au curry et aux fruits de saison

Voici un plat (ou une entrée), pleine de saveurs et rapides à réaliser si tous les ingrédients sont nettoyés et décortiqués à l'avance. Elle s'adapte à toutes les saisons en variant les fruits et la salade.
Il faut veiller à ne pas trop cuire les scampis afin qu'ils ne deviennent pas tout sec et farineux. Ils doivent rester translucides et fermes sous la dent.

INGREDIENTS:
Huile parfumée pour la marinade:
-125ml d'huile d'olive
-1/2 gousse de vanille
-1 citron bio lavé 
-une vingtaine de scampis
-du curry (soit un mélange maison, soit un bon curry bien parfumé, piquant ou  non en fonction de vos goûts)

Salade:
-jeunes pousses (salade, épinards...)lavées ou salade de saison
-3 càs d'huile d'olive
-1 jus de citron
-fleur de sel
-poivre fraîchement moulu

Les fruits marinés:
-fruits de saison lavés: nectarine, poire, pomme, mangue...
-1/2 gousse de vanille
-2 citrons bio lavés
-3 cm de gingembre frais lavé

PREPARATION:
Les fruits:
Prélever les zestes et presser les citrons. Mettre le tout dans un bol avec couvercle. Ajouter le gingembre grossièrement coupé et la demie gousse de vanille grattée (grains et gousse).
Couper les fruits en fins quartiers sans les peler (s'ils ne sont pas bio, il vaut les peler malgré tout), les poser dans le bol et ajouter de l'eau pour couvrir.
Laisser mariner une nuit, une journée ou, au moins, 2 heures au frigo.

Marinade:
Gratter la gousse de vanille et mettre la gousse et les graines dans l'huile d'olive. Râper finement les zestes du citron et les ajouter à l'huile. 
Décortiquer les scampis, les rincer, les égoutter puis les faire mariner dans l'huile à la vanille pendant au moins 30 minutes au frigo.

Vinaigrette:
Mélanger le jus de citron, le sel, le poivre et l'huile d'olive.

Cuisson et dressage:
Egoutter les scampis.
Cuire les scampis dans une poêle chaude avec un peu d'huile d'olive. Les saupoudrer d'un peu de poudre de curry. Dès qu'ils sont saisis, arrêter la cuisson.
Mélanger les jeunes pousses à la vinaigrette et en poser une poignée par assiette avec quelques quartiers de fruits égouttés. Ajouter les scampis et servir.

REMARQUES:
Vous pouvez préparer une plus grande quantité d'huile parfumée à la vanille et au citron car elle se conserve une dizaine de jours. Vous pouvez l'utiliser avec du poisson (cuit en papillote ou vapeur par exemple), avec les fruits d'un dessert, dans une pâte à cake, pour parfumer une salade...
Pour la vanille, vous pouvez utiliser des gousses séchées restant d'une préparation précédente.
Vous pouvez réaliser une sauce curry plus couvrante à base de lait de coco et de pâte de curry rouge. Personnellement je préfère la recette plus simple avec des ingrédients de qualité!


21.8.12

les basiques espagnols ou un retour de vacances en douceur

Argh, le mois de septembre approche à grands pas. C'est bientôt la fin des vacances et pourtant, le soleil tape toujours et on ne se lasse pas des barbecues du week-end.
Comment prolonger ce petit air de vacances ? En plongeant ses papilles dans un bain de saveurs d'ailleur, tiens!
La collection Mon Cours de Cuisine (si vous ne la connaissez pas encore) éditée chez Marabout a frappé une nouvelle fois avec "Les Basiques Espagnols". Ce livre est écrit par Sue Quinn et les photographies à la fois instructives et colorées sont réalisées par James Lyndsay.
Les recettes sont illustrées étape par étape et donc inratables.
Petit exemple avec le ragoût de haricots au porc:
 ou avec la paella aux fruits de mer:
Les 80 recettes font le tour des grands classiques bien connus de par chez nous mais aussi de recettes moins populaires mais tout aussi traditionnelles.

Et comme une bonne recette ne peut se faire qu'avec de bons ingrédients, voici la recette d'une épicerie où tout trouver pour réussir vos recettes espagnoles mais aussi pour glaner des conseils précieux:
La Flor de Espana 
Féronstrée 105
4000 Liège
http://www.laflordespana.be/

16.8.12

Chocolate Chip Cookies

Les Chocolate Chip Cookies, ou biscuits aux gallets de chocolat, sont probablement mes biscuits préférés. Je les ai découvert au Canada et, avant de me mettre à la cuisine, j'ai essayé des tas de marques différentes. Finalement, rien ne vaut des biscuits faits maison et voici ma recette préférée, testée, modifiée et re-testée de nombreuses fois. 
N'oubliez pas d'ajouter du sel dans la pâte et d'utiliser plutôt de la fleur de sel. N'ajouter pas trop de sucre puisque les gallets de chocolat le sont déjà.
N'hésitez pas à varier les farines: ces biscuits sont aussi bon avec ou sans gluten! Je mets les 2 versions ici.

Si vous avez un pastry blender (un ustensile génial à voir ici: mes ustensiles préférés), c'est l'occasion de l'employer. Si vous n'en avez pas, vous pouvez utiliser 2 couteaux de table mais c'est moins efficace. Si vous travaillez avec les doigts le beurre fond et le résultat n'est pas aussi délicat. Au robot, le gluten de la farine a tendance à se développer, le beurre est trop parfaitement réparti et la pâte est plus dense et moins sablée. Donc si vous êtes fan de biscuits, pâtes brisées/sablées, scones et cie, rien ne remplace le pastry blender!

Le nombre de biscuits dépend de la taille (évidemment) mais vous en aurez une dizaine de grands (15cm de diamètre) ou une vingtaine de petits.

-270g de farine (au choix: froment 80%, épeautre, sarrasin, quinoa, ou un mélange riz/coco/pois chiches)

-1/2 càc de fleur de sel 
-1/2 càc de bicarbonate

-185g de beurre froid coupé en cubes ou en fines tranches (vous pouvez remplacer le beurre par de l'huile de coco mais mettez-la au frigo au moins trente minutes avant de préparer la recette)
-140g de sucre complet (rapadura, muscovado... vous pouvez encore diminuer la quantité et n'en mettre que 50g; à vous de voir)
-1 oeuf ou l'équivalent en substitut (1 càs de substitut + 2 càs d'eau)
-soit les grains d'1/2 gousse de vanille grattée, soit 1/2 càc d'extrait naturel de vanille (évitez les arômes de vanille synthétiques, c'est écoeurant et bien moins subtil que la vraie vanille!)
-250g de gallets/pépites de chocolat noir (si vous n'en avez pas, vous pouvez couper du chocolat noir au couteau en essayant de ne pas avoir de trop petits morceaux)

Préchauffer le four à 150°C

Mélanger (et éventuellement tamiser) la farine avec le sel et le bicarbonate.
Ajouter le beurre en morceaux et travailler à la main ou au pastry blender pour obtenir un mélange sableux.
Dans le bol de votre robot, mélanger le sucre avec les oeufs et l'extrait de vanille pour obtenir un ruban (le mélange s'aère et blanchi). Ajouter le ruban au "sable" sans top mélanger puis incorporer les gallets de chocolat.
Avec une cuillère, former des petits tas de pâte sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé ou d'un tapis en silicone. Espacer les pour ne pas qu'ils s'agglomèrent à la cuisson.
Enfourner et cuire 20 minutes.
En fonction de l'épaisseur des biscuits, vous obtiendrez une texture plus tendre ou plus croquante. Variez les plaisirs!

Si vous ne voulez pas mettre de chocolat partout, il faut attendre que les biscuits refroidissent et que le chocolat durcisse. Déposez-les donc sur une grille et partez loin en attendant !

Vous pourriez diviser la quantité de chocolat par 2 et remplacer la moitié manquante par des noix grossièrement hachées.