24.10.11

canard en saumur - simplissime

Voici une façon très simple de faire du canard séché maison et c'est vraiment bon!
Poser un magret (gras vers le bas) sur 1/2 cm de gros sel gris et sur une branche de thym ou de romarin.
Couvrir le magret d'une autre branche d'herbe et de gros sel gris pour qu'on ne le voit plus!
Ensuite il faut mettre des poids dessus. J'ai emballé des pots contenant des légumineuses pour faire l'affaire d'où la photo bizarre qui suit!
On met le tout au frigo pendant 24h.
A ce moment-là, voilà ce que ça donne:
Une vraie cure d'amaigrissement pour le magret! 
Il faut retirer le plus de sel possible. On peut recycler celui qui était au-dessus en le faissant sécher au four (celui qui est en dessous, il faut le jeter parce qu'il baigne dans le jus). On réutilisera le sel recycler pour le porchain séchage en le mettant en dessous.

Il faut encore patienter 2 jours que le sel diffuse à l'intérieur de la chair (si on le consomme trop vite, la viande est hyper salée à l'extérieur mais pas au milieu).
On tranche finement le magret avec un beau grand couteau (un yanagiba par exemple - couteau à sushi). Je l'ai servi avec une salade de fenouil et de tomates séchées mais avec des nouilles asiatiques et une petite sauce pimentée, ça devrait être délicieux également.

Ca fonctionne aussi avec d'autres viandes ou du poisson (comme le saumon). On peut mettre d'autres herbes et s'inspirer du gravlax suédois.



20.10.11

Bo Bun ou l'irrésistible plat vietnamien


Le Bo Bun est probablement un de mes plats préférés. J'espère pouvoir un jour le déguster sur place, là-bas, au Vietnam.


Les ingrédients pour 4 personnes:
-200g de vermicelles de riz
-500g de filet de boeuf coupé en fines tranchettes
-des nems (j'avoue que le traiteur vietnamien qui se trouve pas loin de chez moi en fait de très   bons!)
-1 carotte coupée en fine julienne (le mieux est d'employer une mandoline japonaise ou un très bon couteau)
-des germes de soja ébouillantés 2 minutes puis égouttés
-de la menthe
-de la coriandre
-des feuilles de basilic thaï
-une belle poignée de cacahuètes grillées et déjà épluchées, hachées grossièrement
-2 càs d'huile de soja


Pour assaisonner la viande:
-3 càs de sauce soja
-1 càc de curry en poudre
-1 gousse d'ail pelée et émincée
-1 bâton de citronnelle émincé finement


Pour la sauce:
-5 càs de sauce nuoc nam (sauce poisson)
-3 càs de sirop d'agave


Dans un petit poêlon, chauffer la sauce nuoc nam avec 2 càs d'eau et le sirop d'agave. Bien mélanger puis laisser refroidir et réserver.
Mettre les vermicelles dans un bol. Faire bouillir de l'eau et verser sur les nouilles. Laisser tremper comme indiquer sur le paquet (environ 4 à 5 minutes).
Préparer l'assaisonnement pour le boeuf: mélanger tous les ingrédients (sauce soja, curry, ail, citronnelle) et frotter/masser le boeuf avec le résultat.
Chauffer l'huile dans un wok à feu vif. Bien saisir la viande en la remuant pour la colorer.


Répartir dans des bols: les vermicelles égouttés, les germes de soja, la julienne de carotte, les feuilles de menthe, coriandre et basilic thaï.
Ajouter le boeuf et les nems (cuits à l'huile pour qu'ils soient dorés et croustillants) coupés en larges rondelles.
Décorer avec les cacahuètes et napper généreusement de la sauce nuoc nam sucrée.


Sortez les baguettes! C'est aussi bon froid le lendemain pour le pic-nic (mais sans les nems qui risquent de ramollir).


Le boeuf aura plus de saveur si vous le faites mariner toute une nuit.
Vous pouvez aussi ajouter un piment rouge épépiner et émincer pour épicer le tout. Je vous le conseille d'ailleurs!

13.10.11

gomasio maison



Comment cuisiner et se muscler en même temps ?
Rien de plus simple... préparer un gomasio maison à l'aide d'un pilon et d'un mortier!

Personnellement, j'aime bien que le mortier soit bien lourd comme ça il est bien stable quand on écrabouille son mélange.

Comment préparer du gomasio ? Rien de plus simple: faire sauter des graines de sésame (ici j'ai choisi un mélange de graines blanches et de graines noires, ce qui donne un mélange gris - comme c'est étrange - très joli et original) dans une poêle chaude sans huile. Quand les graines commencent à brunir et que le parfum se dégage bien, bien mélanger dans la poêle chaude puis verser dans le mortier. Ajouter de la fleur de sel ou du sel gris.
Franchement, pour les quantités c'est un peu à la bonne franquette mais 50/50 c'est à peu près ce qu'il faut.

Ensuite, en avant l'huile de bras... Ecrabouiller le mélange avec des mouvements légèrement arrondis jusqu'à ce que le mélange soit devenu poudreux. Il peut rester des morceaux, c'est ça qui est bon!

Vous verrez que cette version est bien plus savoureuse que celle du commerce. Il ne faut surtout pas  faire l'impasse sur la grillade des graines!

On peut utiliser le gomasio à la place du sel avec des nouilles soba, une salade de concombre, une omelette, du saumon ou n'importer quel poisson, un bon steak saignant... un peu de tout quoi!

6.10.11

LE CAKE AUX NOIX DE BELLE-MAMAN



150g de sucre complet sucanat
4 oeufs entiers bio ou de vos poules
100g de farine (blé, sarrasin, riz ou un mélange)
1 càc de levure chimique
20 noix moulues pour obtenir de la "poudre"
20 noix pour avoir des morceaux
125g de beurre en morceaux (ou d'huile de coco)


Fouetter les oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter le beurre.
Mélanger la farine, les noix moulues et la levure.
Ajouter la farine aux oeufs ainsi que les noix entières. Bien mélanger sans trop travailler.
Verser dans un moule beurré et fariné (ou dans un moule en silicone).
Enfourner à 190°C pendant 40 minutes.
Si vous faites des petits cakes individuels, la cuisson dure 25 à 30 minutes. Une lame de couteau doit ressortir sèche du cake cuit.