27.8.10

Citrons confits


J'adore les citrons confits. C'est super facile à faire et mille fois meilleur fait maison qu'acheté tout fait!
En plus si vous avez quelqu'un qui peut vous rapporter des citrons de Menton, c'est encore meilleur!

Voici la recette:
-autant de citrons que vous pouvez en mettre dans un bocal en verre (citrons NON TRAITES et bio)
-du gros sel de mer gris (bien meilleur pour la santé que du bête sel de table pauvre en minéraux)
-de l'eau

Le premier jour:
Laver les citrons, couper les en 4 en laissant les quartiers attachés les uns aux autres.
Mettre du gros sel entre les quartiers, serrer les citrons et les pousser dans le bocal en verre. Quand le bocal est rempli, ajouter de gros sel et secouer pour qu'il y en ai un peu partout. (Il ne faut pas remplir le bocal de sel mais il faut en mettre pas mal quand même).

Le lendemain:
Faire bouillir de l'eau et la verser dans le bocal à ras bord. Fermer le bocal, laisser refroidir puis mettre au frigo. Le plus difficile est de laisser macérer ces citrons pendant 2 semaines avant de les utiliser.


J'utilise ces citrons dans des couscous, tajines, des plats mijotés au poulet ou j'en mixe avec plein de persil plat et de l'huile d'olive. Cette sauce va avec tout: poisson, crustacés, légumes, riz, pâtes, volailles, canard, agneau, boeuf...

25.8.10

Du chocolat !


Si on se faisait plaisir avec un bon gâteau au chocolat?
Voici une recette qui est encore meilleure le lendemain... si on tient jusque là!
-200g de très bon chocolat (genre du Galler 60-70%)
-5 oeufs (séparer les blancs des jaunes)
-125ml de lait de coco (si c'est du bio, le goût de coco ne se détecte pas)
-2 càs de farine de sarrasin grillée à la poêle jusqu'à ce que son parfum se dégage
-1 càs de miel ou de sirop d'érable
Je fais fondre le chocolat au bain-marie. Quand il commence à fondre, j'ajoute le lait de coco et je fouette pour bien mélanger. J'ôte du feu un peu avant que le chocolat soit fondu. J'ajoute les jaunes au chocolat puis le miel/sirop d'érable et la farine de sarrasin et je continue à bien mélanger. Pendant ce temps-là, je laisse mon robot fouetter les blancs en neige.
Quand la neige est bien montée sans être trop ferme, je l'incorpore au chocolat en trois fois.
Je préchauffe mon four à 160°C (non ventilé), je verse mon mélange dans un moule à tarte de 24 cm de diamètre (préalablement graissé avec un peu d'huile de coco) et je laisse cuire 15 minutes maximum. Je sors le moule du four et je laisse refroidir.

On peut servir chaque part avec une boule de glace (vanille, café) ou de sorbet (framboise, cassis) ou avec de la crème anglaise maison.

19.8.10

Bon boeuf!


Qu'est ce qui fait qu'un boeuf est bon? Sa qualité évidemment! et le morceau choisi! Celui que je préfère est le filet de boeuf et, franchement, un bon filet de boeuf ne nécessite pas grand chose en plus.
Hier soir, j'avais une bonne tranche (2 cm d'épaisseur) de boeuf mais de qualité moyenne. Alors, qu'ai-je fait pour le rendre délicieux? Voici ma recette:
Le morceau de boeuf pesait entre 350 et 400g, juste bien pour 2 et un peu pour le picnic du lendemain!
J'ai coupé la tranche dans la longueur mais en laissant les morceaux attachés.
Avec un bon chef (un couteau avec une lame de 15 à 25cm), j'ai haché 5-6 demi tomates séchées (conservées dans de l'huile d'olive), une dizaine d'olives noires de Kalamata (je les dénoyaute en les écrasant avec le plat de la lame du couteau) et quelques feuilles de basilic frais. J'ai mélangé ces trois ingrédients avec un peu de poivre noir fraîchement moulu (si le mélange est trop sec, vous pouvez ajouter un chouillat d'huile d'olive vierge de première pression à froid).
J'ai étalé le mélange à l'intérieur de la tranche de boeuf et j'ai refermé les 2 moitiés pour reconstituer ma tranche. Le tout va au four basse température à 85°C (pour être sûr de la température de son four, il vaut mieux vérifier avec un thermomètre). Laissez cuire 30 à 45' dépendant de votre goût en matière de cuisson du steak (j'aime le mien saignant).
Avec ce type de cuisson, la viande reste bien tendre. Si vous prolongez la cuisson, il vaut mieux couvrir la viande afin qu'elle ne se sèche pas.
J'ai servi ma viande avec:
-des aubergines grillées (coupées en tranches dans la longueur, brossées à l'huile d'olive et grillées une dizaine de minutes d'un côté seulement et jusqu'à ce qu'elles soient dorées)
-des lamelles de poivrons rouges pelés, servies avec de l'huile d'olive et de la fleur de sel (pour peler les poivrons, je les coupe en deux, je les épépine, je les fais griller au four la peau au-dessus, jusqu'à ce que la peau noircisse et forme des bulles; après je les laisse refroidir et la peau s'en va super facilement).

Le lendemain, j'ai mangé le boeuf froid avec une salade fraîche de concombre à la vinaigrette maison (vinaigre de vin rouge, moutarde, huile d'olive).

*Je n'ai pas salé la viande car la farce l'est suffisamment.
*Généralement, je cuis les tranches d'aubergines à la vapeur avant de les badigeonner d'huile et de les griller. Comme elles sont gorgées d'eau, elles boivent moins d'huile et sont donc moins grasses. L'usage du pinceau pour étaler l'huile permet également de gérer la quantité d'huile utilisée. Mais de temps en temps, j'aime bien ne pas compter!
*Certaines personnes préfèrent les poivrons pelés car ils sont plus digestes.
*La cuisson à basse température (max 85°C) permet de ne pas trop dénaturer les aliments, ils sont donc plus digestes et gardent bon nombre de leurs propriétés "santé"

13.8.10

Pasta... presto


Ce midi, encore un plat vite fait... J'ai reçu de délicieuses pâtes en direct d'Italie... et j'en ai profité. Pendant les 10 minutes de cuisson de celles-ci, j'ai mélangé une grosse boîte de thon avec pas mal d'huile d'olive, du piment d'espelette, du gomasio (graines de sésame et sel de mer grillés et passés au pilon), plein de basilic frais haché et des pignons de pin.
Quand les pâtes sont égouttées, je mélange le tout et j'ajoute plein de copeaux de parmesan qui vont fondre légèrement au contact des pâtes chaudes.
Même tièdes elles sont bonnes! C'est comme ça que je les ai mangées ce midi... d'ailleurs il n'en restait plus grand chose pour faire la photo.
D'un point de vue santé, les pâtes cuites al dente et mangées froides ont un index glycémique bien plus bas que des pâtes trop cuites ou chaudes. Le parmesan apporte un peu de calcium mais il y en a aussi dans le basilic (qui apporte quant à lui de la vitamine C, de la vitamine A et, en plus, il dégage les voies respiratoires... bon à savoir en cas de rhume).
L'huile d'olive première pression à froid, non chauffée est excellente pour la santé (toujours la garder à l'abri de la chaleur et de la lumière si vous voulez en tirer le max).
Le thon apporte des acides gras essentiels qui s'équilibrent avec ceux de l'huile d'olive. C'est du thon blanc et non rouge qui lui est en super voie de disparition... Et biensûr le poisson nous apporte plein d'iode, indispensable à la thyroïde qui est une des clés du fonctionnement de nos hormones!

10.8.10

Quel picnic pour ce midi?



Hier soir... trop fatiguée pour cuisiner...
Ce matin... peu de temps pour chipoter...
Alors voici le résultat pour un picnic vite fait, bien fait, sain et goûteux!

Salade de riz au pamplemousse et à la coriandre.

Dans un faitout, faire revenir une cuillère à soupe d'huile d'olive et une cuillère à soupe d'huile de coco. Lorsque l'huile de coco a fondu, ajouter une cuillère à café de coriandre moulue, du gros sel gris et une tasse de riz. Quand le parfum de la coriandre se dégage, ajouter 2 tasses d'eau. Porter à ébullition puis baisser le feu et laisser cuire (j'ai utilisé du riz basmati qui cuit en une dizaine de minutes).

Pendant ce temps peler un pamplemousse à vif et couper chaque quartier le long des membranes intérieures (je réalise cette opération au-dessus d'un récipient afin de ne pas en perdre une goutte). Réserver dans un grand saladier.
Couper un fenouil en toutes fines tranches grâce à une mandoline; hacher un bouquet de coriandre ; ajouter fenouil et coriandre au pamplemousse. Quand le riz est cuit, le verser dans le saladier et bien mélanger avec le pamplemousse & co. S'il n'y a pas assez de jus de pamplemousse, rien n'empêche d'en presser un deuxième.

En accompagnement, j'ai fait un petit haché de crevettes grises: dans un hachoir, je mixe un ravier de crevettes grises décortiquées avec un bon morceau de gingembre, de la noix de coco râpée, des feuilles de coriandre fraîche et des zestes de citron. Je fais revenir le mélange dans un peu d'huile de coco pour développer les parfums.

Le riz et les crevettes font un repas complets, sains et frais!

Le Piano



Si vous vous baladez à Bruxelles, ça vaut la peine de passer par la boutique Le Piano (563 chée de Waterloo à 1050 Bruxelles).
Les ustensiles de cuisine sont tous de haute qualité, utiles et beaux!